La conception créative du Zinc
Menu

Le zinc, bon pour la santé et le développement durable

#Zamak
28/07/2020


Les alliages de zinc, ces métaux-éco-friendly de l’industrie, sont un choix responsable pour la production de demain. Concepteurs de pièces, pensez à les inclure dans vos short-lists ! 

La santé et le zinc


Experience-Zamak-aliments-zinc-huitres-femme-actuelleLe zinc a un rôle vital dans une croissance saine. Sa fonction est de contrôler les enzymes qui opèrent pour renouveler les cellules de notre corps. On estime que les apports nutritionnels conseillés dans le corps humain sont de 12mg par jour. Ceux-ci sont normalement assurés par une alimentation équilibrée avec viandes, poissons et légumineuses.

La pénurie de zinc dans l'organisme humain entraîne un ralentissement de la croissance et des maladies du sang et de la peau.

Dans une revue très récente intitulée « Options thérapeutiques pour le traitement du nouveau coronavirus 2019 : une approche fondée sur des preuves », le zinc apparaît comme une piste d’intérêt puisqu’il est mentionné que le zinc aurait un effet antiviral. Dès lors, la maladie Covid-19 pourrait être aggravée par le manque de zinc.

Concernant les métaux cette fois, et les répercussions que leur traitement industriel peut avoir sur la santé, les autres éléments ajoutés dans le Zamak – l'aluminium, le cuivre et le magnésium – sont considérés comme sûrs. Seul l'aluminium est nocif pour le corps humain à de faibles niveaux.

Certaines des impuretés mentionnées dans le cahier des charges des alliages de zinc comme le cadmium et le plomb sont connues pour être toxiques, mais il convient de noter qu'elles sont maintenues à des niveaux très bas. En fait, les teneurs de ces éléments dans les alliages de zinc sont probablement plus faibles que dans de nombreux autres matériaux où leur apparition éventuelle n'est pas mentionnée.
 

L’énergie et le zinc


Experience-Zamak-piles-zinc-batterie-superprofLe zinc est un faible consommateur d'énergie pour son extraction et son traitement en fonderie. Comparativement aux autres métaux, il est cependant difficile d'être plus précis en raison de la nature contradictoire des données disponibles sur le Zamak et les alliages concurrents.

L'énergie nécessaire pour former l'alliage de zinc en une pièce moulée est en effet très faible ; dans la pratique actuelle, elle varie de 10 à 30 GJ / tonne. Elle est comparable à l'énergie utilisée dans le moulage par injection et inférieure à celle nécessaire à l'aluminium moulé sous pression.

En utilisation automobile, le poids d'un composant est primordial en ce qui concerne sa consommation d'énergie car il augmente la consommation de carburant du véhicule. Le zinc est évidemment quelque peu désavantagé ici en raison de sa haute densité, mais l'optimisation de la conception de la coulée compensera de manière très significative sa densité.
 

L’exploitation de zinc


Les enjeux environnementaux liés à l’approvisionnement de matières premières vont déterminer la façon dont nous allons appréhender le futur de l’industrie, dans la transformation de ces matières en produits finis.

À l’heure actuelle, l’industrie minière investit lourdement dans les dernières technologies et procédés techniques avec un objectif bien en vue, celui d’optimiser l’extraction et le traitement du zinc. Qui plus est, le recyclage des produits en zinc contribue à la sauvegarde des réserves naturelles en zinc, et le taux de zinc recyclé augmente chaque année parallèlement aux progrès réalisés dans les techniques de production et de recyclage.

La coulée des alliages de zinc se distingue par sa propreté et son absence d'émissions nocives, et la grande majorité des déchets de procédé est recyclée au sein de la fonderie de moulage sous pression.
 

Le recyclage et le zinc


 Experience-Zamak-affiche-zinc-theatre-episcene-avignonLes alliages de zinc moulés sous pression peuvent être refondus et réutilisés plusieurs fois sans nuire à leurs propriétés, à condition qu'ils ne soient pas gravement oxydés ou contaminés par des éléments nocifs. Il est courant de limiter l'utilisation du matériau refondu à environ 50% dans la fonderie de moulage sous pression. Cette pratique permet la consommation complète des déchets de processus, c'est-à-dire les carottes, les canaux et les pièces moulées rejetées, conduisant à un gaspillage minimal de matériau. En fait, les seuls déchets de zinc dont le fondeur a besoin de se débarrasser sont les écumes de la surface de la masse fondue et certains des copeaux d'usinage. La quantité de matière impliquée est d'environ 5% du poids des pièces moulées produites. Tous ces matériaux ont une valeur de rebut significative et sont traités pour les transformer en produits de valeur, y compris la poussière de zinc et l'oxyde de zinc

Ce système de recyclage est en place, il est fonctionnel et contribue à faire du Zamak un alliage durable, respectueux de l’environnement. La grande majorité des déchets de zinc coulé sous pression est recyclée.

Ces dernières années, de grandes quantités de déchets ont été exportées vers l'Asie du Sud-Est. Là, entre autres, ils sont transformés en alliages secondaires de zinc moulé sous pression. La qualité de ces alliages est très variable. Au pire, elle pourrait conduire à des pièces moulées peu fiables. C’est pourquoi, ces derniers mois, on observe un retour au local. Certaines entreprises françaises se mettent à consulter de nouveau les fonderies de l’hexagone et à privilégier les lingots de zinc made in Europe.

Source de l'article : IZA
Crédits photos :
Photo de couverture : The Wall Street Journal
Photo 1 : Femme Actuelle
Photo 2 : Superprof
Photo 3 : Théâtre Episcène, Avignon
 

 

Articles les plus consultés

8 raisons de choisir le Zamak
27/03/2019
Temps de lecture : 3 minutes
Utilisation du Zamak dans le secteur médical
18/09/2018
Temps de lecture : 10 minutes

Les dernières actualités

Catégories d'actualités

×

Vous utilisez un navigateur obsolète !

Ce site utilise des technologies modernes qui ne sont pas supportées par votre navigateur. Vous êtes susceptible de rencontrer des problèmes d’affichage. Nous vous recommandons d’utiliser ou de mettre à jour l’un des navigateurs suivants :