La conception créative du Zinc
Menu

Segede Industrie, chantre du Zamak

#Recyclage
29/06/2022


Le spécialiste des solutions de bouchage et accessoires pour les marchés des spiritueux et de la parfumerie a su développer et enrichir son savoir-faire de transformateur de métaux. En véritable orfèvre des capots, Segede conçoit l’habillage d’un flacon ou d’une carafe comme la touche finale qui sublime un produit. Fervent utilisateur de Zamak pour rendre uniques ses créations, Segede déconstruit les aprioris sur cet alliage de zinc. Quid des idées reçues qui auréolent le Zamak.
 

Le Zamak, l’alternative écologique par excellence pour le bouchage de luxe


Jean-Pierre Trescartes, président de Segede Industrie le clame haut et fort : il est temps d’opérer une mise au point sur le Zamak, alliage champion en termes de recyclabilité. Utilisé dans l’industrie mécanique pour des pièces complexes en grande série, plébiscité dans le luxe et la cosmétique pour son poids et son toucher froid, le Zamak est aux concepteurs de pièces ce que le couteau suisse est à MacGyver : un matériau d’une extrême flexibilité. « Métallisé, galvanisé, sérigraphié, verni ou encore ciselé au laser – et bien sûr injectable à façon pour obtenir des formes sur mesure -, le zamac se prête à toutes les géométries et à toutes les techniques de parachèvement et d’embellissement ».

Le Zamak est un « poids lourd » dans le secteur de la parfumerie et des spiritueux, son utilisation dans le luxe remonte à plus de quarante ans. Et pourtant, il demeure méconnu des donneurs d’ordre. Si ces derniers ne contestent en rien son caractère premium tant du point de vue visuel que sensoriel, en revanche, ils ne savent pas que le Zamak est aussi un alliage parfaitement écologique.     

« Que les choses soient donc claires : en finition galvanisée (traitement par électrolyse), le Zamak constitue bien une alternative 100% écologique au plastique. » - JP Trescartes, président de Segede Industrie

L’éco-conception va de pair avec des informations accessibles, justes et vérifiées. Si le Zamak contient du plomb, c’est en quantité infinitésimale puisqu’inférieure à 0,003% et donc en toute conformité avec la norme européenne 1774. Quant à sa non-recyclabilité supposée, rappelons que le Zamak est recyclable à l’infini, qu’il ne perd rien de ses qualités mécaniques et ce, quel que soit le nombre de refusions. Autre argument clé et pas des moindres en ces temps de crise de l’énergie : l’impact énergétique du Zamak au recyclage est mineur, car il fond à 386° (contre 800 à 1400° pour le verre).
 

Segede tranche en faveur de l’écologie


Ainsi, chez Segede, le Zamak est intégralement recyclé : « Tous nos rebuts de production repartent chez notre fournisseur pour être fondus, filtrés et réincorporés dans de nouvelles productions, précise Jean-Pierre Trescartes. Nous sommes dans une logique de recyclage en boucle fermée ».

Experience-Zamak-Segede-Industrie-Alfred-GiraudL’entreprise refuse catégoriquement de céder aux sirènes de la brillance à tout prix et des effets de mode (dépose de vernis colorés à effet or rose ou vieux cuivre). Pour la Maison de cognac Courvoisier, Segede a orienté le choix du galvanisé. Choix qu’a retenu aussi la Maison Alfred Giraud pour son whisky, avec l’avantage du 100% made in France qui, circuit court oblige, permet de réduire au maximum l’empreinte carbone de chaque capot en Zamak.

Pour voir plus loin et anticiper les changements progressifs dans la circularité du zinc, voici une remarque de Jean-Pierre Trescartes qui invite à réflexion :

« Si l’on était en mesure, à l’échelle internationale, de récupérer et de recycler tous les rebuts de Zamak, il serait parfaitement possible de fonctionner sans plus avoir à exploiter les mines de zinc. À l’heure actuelle, le zinc consommé en Europe est issu de refontes à hauteur de 30 à 35% ».

Articles les plus consultés

Les dernières actualités

Segede Industrie, chantre du Zamak
29/06/2022
Temps de lecture : 5 min.
Une icône américaine mise sur le zinc
18/05/2022
Temps de lecture : 3 minutes

Catégories d'actualités

×

Vous utilisez un navigateur obsolète !

Ce site utilise des technologies modernes qui ne sont pas supportées par votre navigateur. Vous êtes susceptible de rencontrer des problèmes d’affichage. Nous vous recommandons d’utiliser ou de mettre à jour l’un des navigateurs suivants :