La conception créative du Zinc
Menu

Le Zamak pousse le bouchon très loin !

#Applications
12/12/2018


A l’heure des objets connectés, même les bouchons s’y mettent ! La société Les Bouchages Delage, spécialiste des bouchons et cachets pour spiritueux, a fait de l’innovation permanente sa marque de fabrique. Avec Primo Connect, elle est parvenue à industrialiser la production d’un bouchon à tête connectée.

Il aura fallu à l'entreprise indépendante et familiale pas moins de cinq années de Recherche et Développement pour parvenir à mécaniser le process d’intégration d’une puce NFC (Near Field Communication) dans un bouchon à tête. Un procédé d’intégration manuelle permet une production de 2.000 pièces par jour. A l’échelle industrielle, la production est multipliée par 50, ce qui porte la production à 100.000 bouchons par jour.

Des solutions innovantes


Experience-Zamak-Primo-Connect-Bouchages-DelageCe bouchon présente toutes les caractéristiques pour devenir un objet connecté capable de répondre aux besoins en matière de traçabilité, d’authentification et d’interaction avec le consommateur. Chaque puce porte un identifiant unique et peut donc servir de dispositif d'authentification. Les clients (acheteurs du Primo Connect) vont pouvoir se servir du bouchon comme d’un outil marketing d’interaction directe avec leurs consommateurs. Ce bouchon permettra de les fidéliser, de créer des compte VIP et d’initier la réalité augmentée. Selon Pierre Longueville*, responsable commercial et marketing de l’entreprise Les Bouchages Delage, « il y a aussi une fonction de traçabilité, avec la possibilité de faire du mapping, autrement dit de localiser le produit en différents endroits de la planète ».
 

Les matériaux compatibles pour connecter un bouchon


Experience-Zamak-Primo-Connect-Bouchages-Delage-1Un bouchon à tête se compose de plusieurs matières : bois, marbre, plastique, aluminium ou Zamak. Avec l’essor du mix matériaux qui racontent une histoire et une prépondérance de solutions brillantes pour les marchés chinois et russes, le choix d’intégrer à ce mix matériaux l’alliage de zinc avec son éclat, son poids et son toucher froid, est tout à fait pertinent et relève d’une prouesse technologique : « Aujourd’hui, nous arrivons à connecter le bouchon à tête pour presque tous les matériaux, sauf pour une tête de bouchon 100 % Zamak. C’est toutefois possible avec une partie en Zamak, ce qui est déjà remarquable. Des recherches considérables ont été nécessaires pour industrialiser l’intégration de la puce à plusieurs matériaux, plusieurs formes et têtes de bouchons ».

L'offre de bouchon est déclinée sous toutes les formes, pour des bouteilles ou carafes traditionnelles. Les lignes d'embouteillage doivent cependant intégrer un système de lecteur/enregistreur des bouteilles.


* Propos recueillis par Alissa Demorest pour Formes de Luxe

Crédits photos :
Couverture : Design & Packaging News
Photos 1 et 2 : Bouchages Delage

Articles les plus consultés

Utilisation du Zamak dans le secteur médical
18/09/2018
Temps de lecture : 10 minutes
Les alliages de zinc dans la fonderie : 10 questions - réponses
26/04/2018
Temps de lecture : 12 minutes
Aluminium, Magnésium et Zamak, comment choisir son alliage ?
26/10/2017
Temps de lecture : 12 minutes

Les dernières actualités

Le Zamak pousse le bouchon très loin !
12/12/2018
Temps de lecture : 6 minutes
Recycler le zinc ou comment boucler la boucle ?
13/11/2018
Temps de lecture : 9 minutes
Diptyque et son parfum solide dans un boîtier Zamak
24/10/2018
Temps de lecture : 4 minutes

Catégories d'actualités

×

Vous utilisez un navigateur obsolète !

Ce site utilise des technologies modernes qui ne sont pas supportées par votre navigateur. Vous êtes susceptible de rencontrer des problèmes d’affichage. Nous vous recommandons d’utiliser ou de mettre à jour l’un des navigateurs suivants :